Découvrez la pépinière GOARANT à Cleder dans le Finistère, France

 

 

Depuis combien de temps êtes-vous pépiniériste dans la famille ? 

Louis Goarant a commencé la production de pépinière en 1964, année de la création de la coopérative Sica de Kerisnel. Ce n’était pas sur le site actuel mais au lieu-dit de Kerguiduff sur la Commune de Plougoulm. A l’époque, c’était des plantes produites en pleine terre, des pots de terre cuite perforés sur les côtés et au fond et enterrés dans le sol. Ce n’est qu’au début des années 80 que le conteneur plastique a été introduit avec les terreaux et les premiers engrais enrobés .

En 2001, les enfants de Paul (Jean-François et Anne–Hélène) s’installent en production sur un terrain attenant et créent le Gaec du Vilosa, c’est en 2005 que les deux entreprises fusionnent et deviennent l’EARL GOARANT. En janvier 2017, Paul part à la retraite. Le futur est tourné vers des investissements en matériel mécanique (gain de main d’œuvre et rapidité) et vers le développement des abris pour des cultures toujours plus saines et plus attractives commercialement ainsi que de nouvelles variétés innovantes (Magical vendus en fleurs).

Quelle était la taille de l'entreprise au début ?

En 1991 Paul (le fils de Louis) s’installe au lieu dit de Kerdevezoc , sur une exploitation légumière. Avec tout d’abord 5000m2 de plateforme de conteneurs pour produire environ 10 000 plantes (éléagnus, Lauriers palmes), les plantes finies sont commercialisées par la Sica de Kerisnel

Chaque année , la surface de conteneur augmente pour progressivement supplanter les productions de bulbes à fleurs et fleurs coupées en 1995 qui demeuraient sur l’exploitation. 

Spécialité/principale culture

Très rapidement Paul s’est imposé comme producteur d’Hydrangéas de toutes sortes (paniculata,macrophylas,et autres..), aujourd’hui c’est 10ha de surface de production hors sol dont 3 ha couverts. Les Camélias sont ajoutés à la production et représentent 25% de la totalité. Plus de 450 000 conteneurs sont produits et vendus par an sur la pépinière avec  environ 100 variétés d’Hydrangéas différentes .

 

Depuis combien de temps connaissez-vous Osmocote ?

Depuis 25 ans, nous avons aussi utilisé d’autres engrais enrobés mais nous sommes revenus à l’Osmocote pour sa qualité et régularité de libération.

Que vous apporte Osmocote et comment l'utilisez-vous ?

Un confort pour la végétation quel que soit la date de rempotage et le type de plante. Pour les camélias par exemple, on l’utilise à la fois dans le substrat et aussi en surfaçage pour obtenir une coloration de feuillage constante dans le temps et un boutonnement parfait.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre exploitation familiale ?

Aujourd’hui il ne suffit plus de produire pour vendre, il faut être en phase avec les attentes des consommateurs. Il faut proposer les bons produits au bon moment et avec une qualité irréprochable au point de vue sanitaire sur l’aspect général des plantes. Produire des plantes bien ramifiées, au feuillage foncé et avec de belles fleurs formées, c’est un pari de chaque saison !!

 

Photos Julien Loisel

 

Découvrez d'autres témoignages ici